9.6. Problèmes de données

Les problèmes de données se produisent lorsque la machine démarre ou non correctement, mais quand, dans les deux cas, il est clair que des données du système sont endommagées et que celui-ci doit être récupéré. Ces situations nécessitent une sauvegarde de vos données critiques pour permettre de récupérer l'état actuel. SUSE Linux offre des modules YaST dédiés pour la sauvegarde et la restauration du système, ainsi qu'un système de secours utilisable pour récupérer un système endommagé depuis l'extérieur.

9.6.1. Sauvegarde des données critiques

Les sauvegardes du système sont faciles à gérer grâce au module Sauvegarde du système de YaST :

  1. En tant que root, démarrez YaST et sélectionnez Système+Sauvegarde du système.

  2. Créez un profil de sauvegarde contenant tous les détails nécessaire à la sauvegarde, le nom du fichier d'archive, l'étendue et le type de sauvegarde :

    1. Sélectionnez Gestion des profils+Ajouter.

    2. Saisissez le nom de l'archive.

    3. Saisissez le chemin de l'emplacement de la sauvegarde si vous voulez conserver une sauvegarde locale. Pour que votre sauvegarde soit archivée sur un serveur du réseau (via NFS), saisissez l'adresse IP ou le nom du serveur ainsi que le répertoire devant contenir votre archive.

    4. Déterminez le type d'archive et cliquez sur Suivant.

    5. Déterminez les options de sauvegarde à utiliser, par exemple si les fichiers n'appartenant pas à un paquetage doivent être sauvegardés et si une liste des fichiers doit s'afficher avant de créer l'archive. Déterminez également si les fichiers modifiés doivent être identifiés en utilisant le mécanisme MD5 qui prend du temps.

      Utilisez Expert afin d'ouvrir une boîte de dialogue pour la sauvegarde de l'ensemble des zones du disque dur. Actuellement, cette option ne s'applique qu'au système de fichiers Ext2.

    6. Enfin, définissez les contraintes de recherche pour exclure de la zone de sauvegarde certaines zones du système qui ne doivent pas être sauvegardées, notamment les fichiers de verrouillage ou les fichiers cache. Ajoutez, modifiez ou supprimez des éléments, jusqu'à ce que vous soyez satisfait et quittez en cliquant sur OK.

  3. Lorsque vous avez terminé la configuration des paramètres du profil, vous pouvez commencer immédiatement la sauvegarde avec Créer une sauvegarde ou configurer la sauvegarde automatique. Il est également possible de créer d'autres profils adaptés à d'autres utilisations.

Pour configurer la sauvegarde automatique pour un profil donné, procédez de la façon suivante :

  1. Sélectionnez Sauvegarde automatique dans le menu Gestion des profils.

  2. Sélectionnez Démarrer automatiquement la sauvegarde.

  3. Déterminez la fréquence des sauvegardes. Choisissez Quotidienne, Hebdomadaire ou Mensuelle.

  4. Déterminez l'heure de début de la sauvegarde. Ces paramètres dépendent de la fréquence de sauvegarde sélectionnée.

  5. Décidez si vous souhaitez conserver les anciennes sauvegardes et combien vous souhaitez en conserver. Pour recevoir un message d'état généré automatiquement sur le processus de sauvegarde, sélectionnez Envoyer un message récapitulatif à l'utilisateur root.

  6. Cliquez sur OK pour que vos paramètres soient appliqués et que la première sauvegarde démarre à l'heure indiquée.

9.6.2. Restauration d'une sauvegarde du système

Utilisez le module Restaurer le système de YaST pour restaurer la configuration du système à partir d'une sauvegarde. Restaurez la sauvegarde complète ou sélectionnez des composants spécifiques qui ont été endommagés et doivent être rétablis à leur état antérieur.

  1. Démarrez YaST+Système+Restaurer le système.

  2. Saisissez l'emplacement du fichier de sauvegarde. Il peut s'agir d'un fichier local, d'un fichier monté sur le réseau ou d'un fichier se trouvant sur un périphérique amovible, tel qu'une disquette ou un CD. Cliquez ensuite sur Suivant.

    La boîte de dialogue suivante affiche un résumé des propriétés de l'archive, telles que le nom de fichier, la date de création, le type de sauvegarde et des commentaires facultatifs.

  3. Vérifiez le contenu archivé en cliquant sur Contenu de l'archive. Lorsque vous cliquez sur OK, vous retournez à la boîte de dialogue Propriétés de l'archive.

  4. Options pour experts ouvre une boîte de dialogue dans laquelle vous pouvez ajuster le processus de restauration. Retournez à la boîte de dialogue Propriétés de l'archive en cliquant sur OK.

  5. Cliquez sur Suivant afin d'ouvrir la vue des paquetages à restaurer.

    Appuyez sur Accepter pour restaurer tous les fichiers de l'archive ou utilisez les différents boutons Tout sélectionner, Tout désélectionner et Sélectionner les fichiers pour affiner votre sélection. Ne cochez l'option Restaurer la base de données RPM que si elle a été endommagée ou supprimée et si ce fichier fait partie de la sauvegarde.

  6. Lorsque vous avez cliqué sur Accepter, la sauvegarde est restaurée. Cliquez sur Terminer pour quitter le module lorsque le processus de restauration est terminé.

9.6.3. Récupération d'un système endommagé

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un système peut ne pas démarrer et fonctionner correctement. Un système de fichiers endommagé après un blocage du système, des fichiers de configuration endommagés ou une configuration de programme d'amorçage endommagée sont les cas les plus courants.

SUSE Linux offre une interface graphique pour la réparation du système. La section suivante présente le module de réparation système de YaST.

SUSE Linux offre deux méthodes différentes pour gérer ce type de situation. Vous pouvez utiliser la fonction de réparation système de YaST ou démarrer le système de secours. Les sections suivantes abordent ces deux aspects de la réparation du système.

9.6.3.1. Utilisation des fonctions de réparation système de YaST

Avant de lancer le module de réparation système de YaST, déterminez le mode d'exécution le mieux adapté à vos besoins. En fonction de la sévérité et de la cause des erreurs de votre système, ainsi que de votre expertise, vous avez le choix entre trois modes différents :

Réparation automatique

Si votre système est en panne pour une raison inconnue et si vous ne savez pas quelle partie du système est responsable de l'erreur, utilisez Réparation automatique. Une vérification automatique approfondie est exécutée sur tous les composants du système installé. Pour une description détaillée de cette procédure, reportez-vous à Section 9.6.3.1.1, « Réparation automatique ».

Réparation personnalisée

Si vous avez identifié le composant responsable de l'erreur système, vous pouvez abréger l'analyse système de la fonction Réparation automatique en limitant le champ de l'analyse aux composants incriminés. Ainsi, si les messages système précédant la panne semblent indiquer une erreur au niveau de la base de données des paquetages, vous pouvez limiter la procédure d'analyse et de réparation au contrôle et à la restauration de ce seul aspect de votre système. Pour une description détaillée de cette procédure, reportez-vous à Section 9.6.3.1.2, « Réparation personnalisée ».

Outils experts

Si vous avez déjà une idée très précise du composant responsable de la panne et de la façon de le réparer, vous pouvez ignorer l'analyse et appliquer directement les outils nécessaires à la réparation du composant concerné. Pour plus d'informations, reportez-vous à Section 9.6.3.1.3, « Outils experts ».

Choisissez l'un des modes de réparation décrits ci-dessus et effectuez la réparation système en procédant comme indiqué dans les sections qui suivent.

9.6.3.1.1. Réparation automatique

Pour démarrer le mode de réparation automatique de YaST, procédez comme suit :

  1. Amorcez le système à l'aide du support d'installation original utilisé pour l'installation initiale (conformément aux explications dans le Chapitre 1, Installation avec YaST).

  2. Sélectionnez le mode d'installation Réparer le système installé.

  3. Sélectionnez Réparation automatique.

    YaST procède alors à une analyse approfondie du système installé. L'avancement de la procédure est indiqué au bas de l'écran par deux barres de progression. La barre supérieure indique l'avancement du test qui est en cours. La barre du bas illustre la progression globale de l'analyse. La fenêtre journal dans la section supérieure indique le test en cours et ses résultats. Reportez-vous à la Figure 9.2, « Mode de réparation automatique ». Les tests principaux suivants sont exécutés lors de chaque analyse. Ils contiennent, à leur tour, une série de sous-tests individuels.

    Figure 9.2. Mode de réparation automatique

    Mode de réparation automatique
    Tables de partition de tous les disques durs

    Vérifie la validité et la cohérence des tables de partition de tous les disques durs détectés.

    Partitions d'échange

    Les partitions d'échange du système sont détectées, testées et proposées pour activation le cas échéant. Acceptez systématiquement ces propositions pour optimiser la vitesse de réparation du système.

    Systèmes de fichiers

    Tous les systèmes de fichiers détectés sont soumis à une vérification spécifique au système de fichiers.

    Entrées du fichier /etc/fstab

    L'intégrité et la cohérence des entrées de ce fichier sont vérifiées. Toutes les partitions valides sont montées.

    Configuration du chargeur d'amorçage

    L'intégrité et la cohérence de la configuration du chargeur d'amorçage du système installé (GRUB ou LILO) sont vérifiées. Les périphériques d'amorçage et racine sont examinés et la disponibilité des modules initrd est vérifiée.

    Base de données des paquetages

    Vérification de la présence de tous les paquetages requis pour le fonctionnement d'une installation minimale. Les paquetages de base peuvent également être vérifiés, mais ceci prend trop de temps en raison de leur grand nombre.

  4. Quand une erreur est rencontrée, la procédure s'arrête et une boîte de dialogue s'ouvre pour indiquer les détails du problème et proposer des solutions.

    Lisez soigneusement le message affiché avant d'accepter la correction proposée. Si vous décidez de refuser une solution proposée, votre système reste inchangé.

  5. Quand le processus de réparation a réussi, cliquez sur OK puis sur Terminer et retirez le support d'installation. Le système redémarre automatiquement.

9.6.3.1.2. Réparation personnalisée

Pour lancer le mode Réparation personnalisée et sélectionner certains composants de votre système, procédez comme suit :

  1. Amorcez le système à l'aide du support d'installation original utilisé pour l'installation initiale (conformément aux explications dans le Chapitre 1, Installation avec YaST).

  2. Sélectionnez le mode d'installation Réparer le système installé.

  3. Sélectionnez Réparation personnalisée.

    Un clic sur Réparation personnalisée affiche une liste de tests, qui sont tous sélectionnés pour être exécutés. L'ensemble de ces tests correspond à la batterie de tests réalisés dans le cadre d'une réparation automatique. Si vous savez déjà quelles parties du système ne sont pas impliquées dans la panne, désactivez les tests correspondants. Cliquez ensuite sur Suivant pour lancer une analyse plus restreinte, dont l'exécution sera nettement moins longue.

    Tous les groupes de tests peuvent être appliqués individuellement. L'analyse des entrées fstab va toujours de pair avec un examen des systèmes de fichiers, y compris les partitions d'échange existantes. YaST résout automatiquement ces dépendances en sélectionnant le nombre minimum de tests requis.

  4. Quand une erreur est rencontrée, la procédure s'arrête et une boîte de dialogue s'ouvre pour indiquer les détails du problème et proposer des solutions.

    Lisez soigneusement le message affiché avant d'accepter la correction proposée. Si vous décidez de refuser une solution proposée, votre système reste inchangé.

  5. Quand le processus de réparation a réussi, cliquez sur OK puis sur Terminer et retirez le support d'installation. Le système redémarre automatiquement.

9.6.3.1.3. Outils experts

Si vous connaissez bien SUSE Linux et si vous avez déjà une idée précise des éléments système à réparer, appliquez directement les outils nécessaires sans effectuer d'analyse préalable.

Pour faire usage des fonctions Outils experts du module réparation système de YaST, procédez comme suit :

  1. Amorcez le système à l'aide du support d'installation original utilisé pour l'installation initiale (conformément aux explications dans le Chapitre 1, Installation avec YaST).

  2. Sélectionnez le mode d'installation Réparer le système installé.

  3. Sélectionnez Outils experts.

    Choisissez une ou plusieurs des options suivantes pour réparer le système défectueux :

    Installer le nouveau chargeur d'amorçage

    Démarre le module de configuration du chargeur d'amorçage de YaST. Pour plus de détails, reportez-vous à la Section 9.3, « Configuration du chargeur d'amorçage à l'aide de YaST » (↑Référence)

    Exécuter l'outil de partitionnement

    Démarre l'outil de partitionnement expert dans YaST. Pour plus de détails, reportez-vous à la Section 2.9.5, « Partitionnement »

    Réparer le système de fichiers

    Vérifie les systèmes de fichiers de votre système. Une liste de toutes les partitions détectées s'affiche pour permettre de sélectionner celles que vous voulez vérifier.

    Retrouver les partitions perdues

    Il est possible de tenter de reconstruire les tables de partition endommagées. Une liste des disques durs détectés apparaît en vue de la sélection. Cliquez sur OK pour démarrer l'examen. Selon la puissance de traitement de votre ordinateur et la taille du disque dur, ceci peut prendre un certain temps.

    [Important]Reconstruction d'une table de partition

    Reconstruire une table de partition est une opération délicate. YaST tente de reconnaître les partitions perdues en analysant les secteurs de données du disque dur. Les partitions perdues identifiées sont ajoutées à la table de partition reconstruite. Cette opération n'est cependant pas toujours couronnée de succès.

    Enregistrer les paramètres du système sur une disquette

    Cette option enregistre les fichiers système importants sur une disquette. Si un de ces fichiers est endommagé, il peut ainsi être restauré depuis la disquette.

    Vérifier les logiciels installés

    Vérifie la cohérence de la base de données de paquetages et la disponibilité des paquetages les plus importants. Tout paquetage endommagé peut être réinstallé à l'aide de cet outil.

  4. Quand le processus de réparation a réussi, cliquez sur OK puis sur Terminer et retirez le support d'installation. Le système redémarre automatiquement.