1.5. Gestion du système et des fichiers

La section suivante fournit un aperçu des outils Linux permettant la gestion du système et des fichiers. Découvrez les éditeurs de texte et de code source, les solutions de sauvegarde et les outils d'archivage.

Tableau 1.5. Logiciels de gestion du système et des fichiers pour Windows et Linux

Tâche

Application Windows

Application Linux

Éditeur de texte

Bloc-notes, WordPad, (X)Emacs

kate, gedit, (X)Emacs, vim

Création de PDF

Adobe Distiller

Scribus

Visualisation de PDF

Adobe Reader

Adobe Reader, Evince, KPDF, Xpdf

Reconnaissance optique de caractères

Recognita, FineReader

GOCR

Programmes de compression pour la ligne de commande

zip, rar, arj, lha, etc.

zip, tar, gzip, bzip2, etc.

Programmes de compression basé sur une GUI

WinZip

Ark, File Roller

Partitionnement de disque dur

PowerQuest, Acronis, Partition Commander

YaST, GNU Parted

Logiciels de sauvegarde

ntbackup, Veritas

dar, taper, dump

kate

Kate fait partie de la suite KDE. Il peur ouvrir simultanément plusieurs fichiers, locaux ou distants. Grâce à ses fonctions de coloration syntaxique, de création de fichier de projet et d'exécution de scripts externes, il constitue un outil idéal pour les programmeurs. Pour plus d'informations, reportez-vous au site http://kate.kde.org/.

gedit

GEdit est l'éditeur de textes officiel du bureau GNOME. Il offre des fonctions semblables à celles de Kate. Pour plus d'informations, reportez-vous au site http://www.gnome.org/projects/gedit/.

(X)Emacs

GNU Emacs et XEmacs sont des éditeurs très professionnels. XEmacs est basé sur GNU Emacs. Pour citer le manuel de GNU Emacs, « Emacs est un éditeur extensible, personnalisable, auto-documenté à visualisation en temps réel. » À quelques petites différences près, ils offrent tous deux les mêmes fonctionnalités. Extensibles grâce au langage Emacs Lisp, ils sont utilisés par les développeurs expérimentés. Ils prennent en charge de nombreuses langues, comme le russe, le grec, le japonais, le chinois et le coréen. Pour plus d'informations, reportez-vous aux sites http://www.xemacs.org/ et http://www.gnu.org/software/emacs/emacs.html.

vim

vim (vi improved) est un programme semblable à l'éditeur de texte vi. Les utilisateurs peuvent mettre quelque temps pour s'adapter à vim, car celui-ci distingue entre un mode commande et un mode insertion. Les fonctions de base sont les mêmes que dans tous les éditeurs de texte. vim propose des options uniques, comme l'enregistrement de macros, la détection et la conversion des formats de fichier, ainsi que les tampons multiples au sein d'un écran. Pour plus d'informations, reportez-vous au site http://www.vim.org/ ou à Référence.

GOCR

GOCR est un outil de reconnaissance optique de caractères. Il convertit des textes numérisés sous forme d'image en fichiers texte. Pour plus d'informations, reportez-vous au site http://jocr.sourceforge.net/.

Adobe Reader

Adobe Reader pour Linux est le pendant exact des versions Windows et Mac de cette application. L'apparence et le style sous Linux sont identiques aux autres plates-formes. Les autres éléments de la suite Adobe Acrobat n'ont pas été portés sous Linux. Pour plus d'informations, reportez-vous au site http://www.adobe.com/products/acrobat/readermain.html.

Evince

Evince est une visionneuse de documents aux formats PDF et PostScript pour le bureau GNOME. Pour plus d'informations, reportez-vous au site http://www.gnome.org/projects/evince/.

KPDF

KPDF est une visionneuse de fichiers PDF pour le bureau KDE. Ses fonctions incluent la recherche dans le PDF et un mode de lecture en plein écran comme dans Adobe Reader. Pour plus d'informations, reportez-vous au site http://kpdf.kde.org/.

Xpdf

Xpdf est une petite suite de visualisation de fichiers PDF pour les plates-formes Linux et Unix. Elle comprend une application de visionneuse et des plug-ins d'exportation au format PostScript ou texte. Pour plus d'informations, reportez-vous au site http://www.foolabs.com/xpdf/.

gzip, tar, bzip2

Il existe de nombreux utilitaires de compression permettant de réduire l'espace disque utilisé. En général, ils diffèrent uniquement par l'algorithme de compression utilisé. Linux peut également gérer les formats de compression utilisés sous Windows. Vous trouverez de plus amples informations à propos degzip et tar dans Section 3.3.1.1, « Gestion des fichiers » (↑Démarrage). bzip2 est un peu plus efficace que gzip, mais nécessite plus de temps selon l'algorithme de compression utilisé.

GNU Parted

GNU Parted est un outil de ligne de commande permettant de créer, de supprimer, de redimensionner, de vérifier et de copier des partitions et les systèmes de fichiers qui s'y trouvent. Si vous devez libérer de l'espace pour un nouveau système d'exploitation, utilisez cet outil pour réorganiser votre disque dur et copier des données entre plusieurs disques. Pour plus d'informations, reportez-vous au site http://www.gnu.org/software/parted/.

KDar

KDar est l'abréviation de KDE disk archiver, une solution d'archivage indépendante de tout matériel. KDar utilise des catalogues (contrairement à tar), ce qui permet d'extraire un fichier unique sans devoir lire l'archive complète ou encore de créer des sauvegardes incrémentielles. KDar peut diviser une archive en plusieurs tranches et déclencher la gravure d'un CD ou d'un DVD de données pour chaque tranche. Pour plus d'informations à propos de KDar, consultez le site http://kdar.sourceforge.net/.

taper

Taper est un programme de sauvegarde et de restauration doté d'une interface utilisateur agréable et permettant la sauvegarde et la restauration de fichiers avec un lecteur de bande. Les données peuvent également être sauvegardés dans des fichiers archive. La sélection récursive de répertoires est prise en charge. Pour plus d'informations, reportez-vous au site http://taper.sourceforge.net/.

dump

Le paquetage dump se compose de dump et de restore. dump examine les fichiers d'un système de fichiers, détermine lesquels doivent être sauvegardés et les copie vers un disque spécifié, une bande ou tout autre support de stockage. La commande restore effectue la fonction inverse de dump : elle peut restaurer une sauvegarde complète d'un système de fichiers. Pour plus d'informations, reportez-vous au site http://dump.sourceforge.net/.