12.7. Glossaire

Vous trouverez ci-dessous une brève explication des termes techniques et protocoles les plus importants mentionnés dans ce document :

VoIP

VoIP signifie voice over Internet protocol (voix sur protocole Internet). Cette technologie permet la transmission des appels téléphoniques ordinaires sur Internet en utilisant des routes liées aux paquets. Les informations vocales sont envoyées dans des paquets discrets comme n'importe quelle autre données transmise sur Internet via IP.

SIP

VoIP signifie session initiation protocol (protocole d'ouverture de session). Ce protocole est utilisé pour établir des sessions multimédia sur les réseaux. Dans le contexte Linphone, SIP est la magie qui déclenche la sonnerie sur la machine de votre correspondant, démarre l'appel et le termine dès que l'un des interlocuteurs décide de raccrocher. La transmission réelle des données vocales est gérée par RTP.

RTP

RTP signifie real-time transport protocol (protocole de transport en temps réel). Il permet le transport des flux multimédia sur les réseaux et fonctionne sur UDP. Les données sont transmises au moyen de paquets discrets qui sont numérotés et transportent un tampon horaire afin de permettre le séquencement et la détection corrects des paquets perdus.

DTMF

Un codeur DTMF, comme un téléphone ordinaire, utilise des paires de tonalités pour représenter les différentes touches. Chaque touche est associée à une combinaison unique d'une tonalité aiguë et d'une tonalité grave. Un décodeur retraduit ensuite ces combinaisons en nombre. Linphone prend en charge la signalisation DTMF pour déclencher des actions distantes, telles que la consultation de la messagerie vocale.

codec

Les codecs sont des algorithmes spécialement conçus pour compresser les données audio et vidéo.

instabilité

L'instabilité est l'écart de latence (retard) dans une connexion. Les périphériques audio ou les systèmes à connexion, tels que ISDN ou PSTN, nécessitent un flux de données continu. Pour compenser cela, les terminaux et passerelles VoIP implémentent un tampon d'instabilité qui collecte les paquets avant de les relayer sur leurs périphériques audio ou leurs lignes orientées connexion (telles que ISDN). Le fait d'augmenter la taille du tampon d'instabilité réduit la probabilité de perte de données, mais la latence de la connexion augmente.