18.2. Accès à l'appareil photo

Il existe trois possibilités pour accéder aux images stockées sur un appareil photo. Le choix dépend de votre appareil photo et du protocole qu'il prend en charge. Il s'agit le plus souvent du protocole USB Mass Storage, géré par le système d'enfichage à chaud, ou du protocole PTP (également appelé PictBridge). Certains modèles d'appareils photo ne fonctionnent avec ni l'un ni l'autre. Leur prise en charge est possible via gphoto2, qui comprend des pilotes spécifiques.

Le plus simple est lorsque votre appareil photo prend en charge le protocole USB Mass Storage. Si vous n'êtes pas sûre de cette possibilité, reportez-vous à la documentation de votre appareil photo. Certains appareils prennent en charge deux protocoles (aussi bien le protocole USB Mass Storage que le protocole PTP, par exemple). Malheureusement, d'autres modèles passent par un protocole propriétaire pour communiquer, ce qui peut vous compliquer la tâche. Si votre appareil photo ne prend pas en charge le protocole USB Mass Storage ni le protocole PTP, les descriptions suivantes ne sont pas applicables à votre cas. Essayez la commande gphoto2 --list-cameras et reportez-vous aux informations du site http://www.gphoto.org/.

Si votre appareil photo peut fonctionner avec le protocole USB Mass Storage, sélectionnez cette option. Une fois que vous l'avez connecté au port USB de votre ordinateur et mis sous tension, le système d'enfichage à chaud le détecte. Ce système se charge de monter automatiquement ce périphérique pour en faciliter l'accès. Une fois le montage réussi, un petit appareil photo s'affiche sur le bureau KDE.

Une fois l'appareil photo monté, un nouveau répertoire est créé sous /media. Il commence par les lettres usb, suivies d'une longue série de chiffres. Chaque fabricant et chaque produit est associé à un numéro unique : ainsi, lorsque vous branchez un périphérique sur votre ordinateur, il porte toujours le même nom. En fonction des autres dispositifs connectés au bus USB, il existe différentes entrées. Le seul problème à résoudre est de retrouver l'entrée correspondant à votre appareil photo. Essayez de développer la structure de l'un de ces répertoires (DCIM/xxx) pour en afficher les éléments. Chaque appareil photo possède une arborescente différente : il n'y a donc pas de règle générale. Si des fichiers JPEG s'affichent dans un répertoire, c'est probablement celui que vous recherchez.

Le répertoire approprié trouvé, vous pouvez copier, déplacer ou supprimer les fichiers de votre appareil photo à l'aide d'un gestionnaire de fichiers (Konqueror, par exemple) ou de commandes de shell simples (reportez-vous à la Section 3.3, « Commandes Linux importantes » (↑Démarrage) et au guide de référence).