8.3. Configuration système via /etc/sysconfig

La configuration principale de SUSE Linux est contrôlée par les fichiers de configuration situés dans /etc/sysconfig. Chaque fichier de /etc/sysconfig est uniquement lu par les scripts auxquels il correspond. Ainsi, les paramètres réseau, par exemple, doivent uniquement être analysés par les scripts relatifs au réseau. De nombreux autres fichiers de configuration système sont générés conformément aux paramètres de /etc/sysconfig. Cette tâche est effectuée par SuSEconfig. Par exemple, si vous modifiez la configuration réseau, SuSEconfig risque d'apporter des modifications au fichier /etc/host.conf également, puisqu'il s'agit d'un des fichiers relatifs à la configuration du réseau. Ce concept permet d'effectuer des modifications de base à votre configuration sans avoir à redémarrer le système.

Deux méthodes permettent de modifier la configuration système. Utilisez l'éditeur sysconfig de YaST ou modifiez manuellement les fichiers de configuration.

8.3.1. Modification de la configuration système à l'aide de l'éditeur sysconfig de YaST

L'éditeur sysconfig de YaST offre une interface client conviviale pour configurer le système. Sans connaître l'emplacement réel de la variable de configuration que vous devez modifier, utilisez simplement la fonction de recherche intégrée de ce module et modifiez la valeur de la variable de configuration. YaST se charge ensuite d'appliquer ces modifications, de mettre à jour les configurations qui dépendent des valeurs définies dans sysconfig et de redémarrer les services.

[Warning]la modification des fichiers de /etc/sysconfig/* peut endommager votre installation

Ne modifiez pas les fichiers /etc/sysconfig si vous ne disposez pas de l'expérience et des connaissances suffisantes. Cette opération risquerait d'endommager sérieusement votre système. Les fichiers situés dans /etc/sysconfig comprennent un bref commentaire sur chaque variable, qui explique leur effet réel.

Figure 8.2. Configuration système à l'aide de l'éditeur sysconfig

Configuration système à l'aide de l'éditeur sysconfig

La boîte de dialogue sysconfig de YaST est divisée en trois parties. La partie gauche de la boîte de dialogue affiche une vue arborescente des variables configurables. Lorsque vous sélectionnez une variable, la partie droite affiche la sélection et le paramètre actuels de cette variable. En dessous, une troisième fenêtre affiche une brève description du rôle de la variable, des valeurs possibles, de la valeur par défaut, ainsi que le fichier de configuration dont est issue cette variable. Cette boîte de dialogue fournit également des informations sur le script de configuration qui est exécuté après la modification de la variable et le service qui est démarré à la suite cette opération. YaST vous invite à confirmer les modifications et indique les scripts qui sont exécutés lorsque vous fermez la boîte de dialogue en sélectionnant Terminer. Sélectionnez également les services et les scripts à ignorer à ce stade afin qu'ils soient démarrés ultérieurement. YaST applique toutes les modifications automatiquement et redémarre tous les services impliqués afin que les modifications prennent effet.

8.3.2. Modification manuelle de la configuration système

Pour modifier manuellement la configuration système, procédez de la manière suivante :

  1. Devenez utilisateur root.

  2. Mettez le système en mode mono-utilisateur unique (niveau d'exécution 1) avec init 1.

  3. Au besoin, modifiez les fichiers de configuration avec l'éditeur de votre choix.

    Si vous n'utilisez pas YaST pour modifier les fichiers de configuration de /etc/sysconfig, assurez-vous que les valeurs de variable vides sont représentées par des guillemets doubles (KEYTABLE="") et que les valeurs comportant des espaces sont encadrées par des guillemets. Les valeurs composées d'un seul mot ne doivent pas être placées entre guillemets.

  4. Exécutez SuSEconfig pour vous assurer que les modifications prennent effet.

  5. Rétablissez le niveau d'exécution antérieur du système avec une commande comme init niveau exécution par défaut. Remplacez niveau exécution par défaut par le niveau d'exécution par défaut du système. Choisissez 5 si vous souhaitez revenir au mode multi-utilisateur intégral avec réseau et X. Choisissez 3 si vous préférez travailler en mode multi-utilisateur intégral sans réseau.

Cette procédure est surtout utile lors de la modification des paramètres à l'échelle du système, notamment la configuration réseau. Les modifications mineures n'imposent pas de passer en mode mono-utilisateur, mais vous pouvez toujours le faire pour être absolument sûr que tous les programmes concernés sont correctement redémarrés.

[Tip]paramétrage de la configuration automatique du système

Pour désactiver la configuration automatique du système par SuSEconfig, attribuez la valeur no à la variable ENABLE_SUSECONFIG dans /etc/sysconfig/suseconfig. Ne désactivez pas SuSEconfig si vous souhaitez utiliser la prise en charge de l'installation SUSE. Il est également possible de désactiver partiellement la configuration automatique.