Chapitre 2. Configuration du système avec YaST

Table des matières

2.1. Langue YaST
2.2. Centre de contrôle YaST
2.3. Logiciel
2.4. Matériel
2.5. Périphériques réseau
2.6. Services réseau
2.7. AppArmor
2.8. Sécurité et utilisateurs
2.9. Système
2.10. Divers
2.11. YaST en mode texte
2.12. Mise à jour à partir de la ligne de commandes
2.13. SaX2
2.14. Dépannage
2.15. Pour plus d'informations

Résumé

Utilisé pour l'installation, YaST sert également d'outil de configuration pour SUSE Linux. Ce chapitre présente précisément la configuration du système avec YaST. Ceci comprend la majorité du matériel, l'interface utilisateur graphique, l'accès Internet, les paramètres de sécurité, l'administration des utilisateurs, l'installation de logiciels, les mises à jour système et les informations système. Les modes graphique et texte de YaST sont disponibles et fournissent des fonctions similaires.

Configurez le système avec YaST en utilisant différents modules YaST. Selon la plate-forme matériel et les logiciels installés, il existe différentes manières d'accéder à YaST, une fois que le système est installé.

Dans KDE ou GNOME, vous pouvez démarrer le centre de contrôle YaST à partir du menu SUSE (Système+YaST). Les différents modules de configuration de YaST sont également intégrés dans le centre de configuration de KDE. Avant le lancement de YaST, vous êtes invité à saisir le mot de passe root, car YaST a besoin des autorisations d'administrateur système pour la modification des fichiers système.

Pour démarrer YaST depuis la ligne de commandes, saisissez les commandes su (pour passer à l'utilisateur root) et yast2. Pour lancer la version texte, saisissez yast au lieu de yast2. Utilisez également la commande yast pour démarrer le programme à partir de l'une des consoles virtuelles.

Pour les plates-formes matériel ne supportant pas de périphérique d'affichage propre et pour l'administration distante sur d'autres hôtes, vous pouvez exécuter YaST à distance. Commencez par ouvrir une console sur l'hôte sur lequel vous voulez afficher YaST et saisissez la commande ssh -X root@<système-à-configurer> pour vous connecter au système pour configurer root et rediriger les sorties du serveur X vers votre terminal. Une fois la connexion SSH établie, saisissez yast2 pour démarrer YaST en mode graphique.

Pour lancer YaST en mode texte sur un autre système, utilisez ssh root@<système-à-configurer> pour établir la connexion. Démarrez ensuite YaST en saisissant yast.

Pour gagner du temps, les modules individuels de YaST peuvent être démarrés directement. Pour lancer un module, saisissez yast2 nom_du_module. La liste des noms des modules disponibles sur votre système est accessible en saisissant yast2 -l ou yast2 --list. Pour lancer le module réseau, saisissez par exemple yast2 lan.


2.1. Langue YaST

Pour changer la langue de YaST, sélectionnez Système+Sélection de la langue dans le centre de contrôle YaST. Choisissez une langue, quittez le centre de contrôle YaST, déconnectez-vous du système puis reconnectez-vous. La nouvelle langue sélectionnée sera utilisée au prochain démarrage de YaST. Cela change également la langue de tout le système.

Si vous devez travailler dans une langue différente, sans vouloir changer le paramètre de langue du système, vous pouvez changer temporairement la variable LANG. Pour cela, exportez LANG avec la langue de votre choix. Par exemple, pour l'anglais, saisissez la commande suivante :

export LANG="en_US"; yast2

Cette commande ne change le paramètre LANG que pour la session en cours. Le paramètre de langue des autres utilisateurs et de vos autres sessions, telles que des fenêtres de terminal, reste inchangé.