Chapitre 19. Services SLP sur le réseau

Table des matières

19.1. Enregistrement de vos propres services
19.2. Interfaces client SLP dans SUSE Linux
19.3. Activation de SLP
19.4. Pour plus d'informations

Résumé

Le protocole SLP (Service Location Protocol - protocole de localisation de services) a été élaboré pour simplifier la configuration des clients reliés en réseau à l'intérieur d'un réseau local. Pour configurer un client réseau, avec tous les services requis, l'administrateur a généralement besoin de connaître en détail les serveurs disponibles sur le réseau. Le protocole SLP permet d'indiquer la disponibilité des services sélectionnés connus de tous les clients du réseau local. Les applications qui prennent en charge SLP peuvent utiliser les informations diffusées et être configurées automatiquement.

SUSE Linux prend en charge l'installation à l'aide de sources d'installation fournies via SLP et contient de nombreux services système qui intègrent la prise en charge de SLP. YaST et Konqueror disposent tous deux d'interfaces client adaptées à SLP. SLP permet de fournir des fonctions essentielles aux clients en réseau, comme un serveur d'installation, un serveur YOU, un serveur de fichiers ou un serveur d'impression sur votre système SUSE Linux.


19.1. Enregistrement de vos propres services

Sous SUSE Linux, beaucoup d'applications disposent déjà d'une prise en charge SLP intégrée car elles utilisent la bibliothèque libslp. Si un service n'a pas été compilé avec prise en charge SLP, utilisez l'une des méthodes suivantes pour intégrer SLP à ce service :

Enregistrement statique avec /etc/slp.reg.d

Créez un fichier d'enregistrement distinct pour chaque nouveau service. Voici un exemple de fichier pour l'enregistrement d'un service de scanner :

      

## Register a saned service on this system
## en means english language
## 65535 disables the timeout, so the service registration does
## not need refreshes
service:scanner.sane://$HOSTNAME:6566,en,65535
watch-port-tcp=6566
description=SANE scanner daemon

Dans ce fichier, la ligne la plus importante est l'URL du service, qui débute par service:. Elle contient le type de service (scanner.sane) et l'adresse à laquelle ce service est disponible sur le serveur. $HOSTNAME est automatiquement remplacé par le nom d'hôte complet. Le nom du port TCP sur lequel réside le service concerné apparaît ensuite, précédé du signe deux-points. Entrez ensuite la langue dans laquelle le service doit apparaître et la durée d'enregistrement (en secondes). Vous devez séparer ces données et l'URL du service par des virgules. La valeur indiquant la durée d'enregistrement doit être comprise entre 0 et 65535. La valeur 0 empêche l'enregistrement. La valeur 65535 supprime toutes les restrictions.

Le fichier d'enregistrement contient également les deux variables watch-tcp-port et description. watch-tcp-port relie l'annonce SLP du service à l'état d'activité de ce service (slpd contrôle l'état). La deuxième variable contient une description plus précise du service, qui apparaît dans les navigateurs compatibles.

Enregistrement statique avec /etc/slp.reg

L'unique différence avec la procédure utilisant /etc/slp.reg.d est le regroupement de tous les services dans un seul fichier central.

Enregistrement dynamique avec slptool

Utilisez l'interface client de ligne de commande slptool si vous devez enregistrer un service pour SLP à partir de scripts propriétaires.