Chapitre 19. Manipulation des graphiques au moyen de GIMP

Table des matières

19.1. Formats de graphiques
19.2. Démarrage de GIMP
19.3. Mise en route de GIMP
19.4. Enregister des images
19.5. Impression des images
19.6. Pour plus d'informations

Résumé

GIMP (GNU Image Manipulation Program - logiciel de manipulation d'images du GNU) est un programme qui permet de créer et de modifier les graphiques en pixels. Pour la plupart, ses fonctions sont comparables à celles d'Adobe Photoshop et d'autres programmes commerciaux. Vous pouvez l'utiliser pour redimensionner et retoucher des photos, créer des graphiques pour des pages web, créer des pochettes personnalisées pour vos CD, ou presque tout autre projet graphique. Il répond aux besoins à la fois des amateurs et des professionnels.

Comme de nombreux autres programmes Linux, GIMP est le fruit d'une coopération entre des développeurs du monde entier qui ont accepté de consacrer leur temps et leurs lignes de code à ce projet. Le programme est en évolution constante, c'est pourquoi la version incluse dans votre SUSE LINUX peut différer légèrement de la version proposée ici. La disposition des différentes fenêtres et sections de fenêtres en particulier est susceptible de changer.

GIMP est un programme extrêmement complexe. Seul un petit nombre de fonctions, d'outils et d'éléments de menu sont présentés dans ce chapitre. Pour savoir où trouver d'autres informations sur le programme, consultez la Section 19.6, « Pour plus d'informations » (↑Applications).


19.1. Formats de graphiques

Il existe deux formats de graphiques principaux : en pixels et vectoriels. GIMP fonctionne uniquement avec des graphiques en pixels, qui constituent le format standard pour les photos et les images numérisées. Les graphiques en pixels se composent de petits blocs de couleur qui créent ensemble l'image complète. C'est pourquoi les fichiers peuvent très vite atteindre une taille importante. Il est impossible d'augmenter la taille d'une image en pixels sans perdre de sa qualité.

À la différence des graphiques en pixels, les graphiques vectoriels ne stockent pas d'informations pour chaque pixel. En revanche, ils stockent des informations concernant la manière dont sont regroupés les points, les lignes ou les zones de l'image. Les images vectorielles peuvent être redimensionnées très facilement. Par exemple, l'application de dessin d'OpenOffice.org utilise ce format.