Chapitre 13. Systèmes de fichiers dans Linux

Table des matières

13.1. Terminologie
13.2. Systèmes de fichiers volumineux dans Linux
13.3. Autres systèmes de fichiers pris en charge
13.4. Prise en charge de fichiers volumineux dans Linux
13.5. Pour plus d'informations

Résumé

Linux prend en charge un grand nombre de systèmes de fichiers différents. Ce chapitre offre une brève présentation des systèmes de fichiers Linux les plus répandus en développant leurs concepts graphiques, leurs avantages et leurs domaines d'application. Vous trouverez également d'autres informations sur la prise en charge des fichiers volumineux (LFS) dans Linux.


13.1. Terminologie

métadonnées

Structure de donnes interne au système de fichiers qui garantit que toutes les données sur le disque sont organisées correctement et accessibles. Il s'agit en général de « données sur les données ». Presque chaque système de fichiers comporte sa propre structure de métadonnées. Cela explique en partie pourquoi les systèmes de fichiers affichent des caractéristiques de performances différentes. Il est extrêmement important de conserver les métadonnées intactes car toutes les données du système de fichier risqueraient d'être inaccessibles.

inode

Les inodes contiennent diverses informations sur un fichier, telles que la taille, le nombre de liens, les pointeurs vers les blocs de disques où est enregistré le contenu des fichiers, ainsi que la date et l'heure de création, de modification et d'accès.

journal

Dans le cadre d'un système de fichiers, un journal est une structure sur disque contenant un type de journal dans lequel le système de fichiers enregistre les changements imminents apportées aux métadonnées du système de fichiers. La journalisation réduit considérablement le temps de reprise d'un système Linux. Elle rend en effet obsolète le long processus de recherche qui vérifie tout le système de fichiers au moment du démarrage du système. Seul le journal est relu.