Chapitre 23. DHCP

Table des matières

23.1. Configuration d'un serveur DHCP avec YaST
23.2. Paquetages logiciels DHCP
23.3. Le démon dhcpd du serveur DHCP
23.4. Pour plus d'informations

Résumé

L'objectif du protocole de configuration dynamique d'hôtes DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) est d'assigner des paramètres réseau de façon centralisée à partir d'un serveur plutôt que de les configurer localement sur chaque poste de travail. Un hôte configuré pour utiliser DHCP ne peut pas contrôler sa propre adresse statique. Il se configure lui-même totalement et automatiquement en fonction des indications fournies par le serveur. Si vous utilisez NetworkManager côté client, vous n'avez pas besoin de configurer le client. Cela s'avère pratique si vous n'avez qu'une seule interface active à la fois pour des environnements en perpétuelle évolution. N'utilisez jamais NetworkManager sur un ordinateur exécutant un serveur DHCP.

L'une des configurations du serveur DHCP consiste à identifier chaque client à l'aide de l'adresse matérielle de sa carte réseau (qui est généralement fixe), puis de fournir des paramètres identiques à ce client chaque fois qu'il se connecte au serveur. Vous pouvez également configurer le serveur DHCP de façon à ce qu'il assigne dynamiquement des adresses à chaque client intéressé, à partir d'un ensemble d'adresses configuré dans ce but. Dans ce cas, le serveur DHCP s'efforce d'assigner la même adresse au client chaque fois qu'il reçoit une requête de sa part, même après de longues périodes sans requête. Toutefois, cette possibilité ne fonctionne que si le réseau ne comporte pas plus de clients que d'adresses.

Le protocole DHCP simplifie la vie des administrateurs système. Toutes les modifications, même les plus importantes, relatives aux adresses et à la configuration réseau en général peuvent être mises en oeuvre de façon centralisée en modifiant le fichier de configuration du serveur. Cette procédure est bien plus pratique que la reconfiguration de plusieurs postes de travail. En outre, il est beaucoup plus facile d'intégrer des ordinateurs, et notamment de nouveaux postes, dans le réseau, puisque vous pouvez leur attribuer une adresse IP issue de l'ensemble. La récupération des paramètres réseau appropriés à partir d'un serveur DHCP s'avère particulièrement utile dans le cas d'ordinateurs portables régulièrement utilisés dans différents réseaux.

Un serveur DHCP fournit l'adresse IP et le masque réseau mais également le nom d'hôte, le nom de domaine, la passerelle et les adresses du serveur de noms que le client doit utiliser. En outre, le protocole DHCP permet de configurer d'autres paramètres de façon centralisée. Il peut s'agir, par exemple, d'un serveur horaire, à partir duquel les clients peuvent demander l'heure actuelle, ou même d'un serveur d'impression.


23.1. Configuration d'un serveur DHCP avec YaST

Lorsque vous démarrez le module pour la première fois, un assistant vous demande de prendre quelques décisions simples concernant l'administration du serveur. L'exécution de ce paramétrage initial génère une configuration serveur basique prête à fonctionner. Vous pouvez utiliser le mode expert pour effectuer des tâches de configuration plus pointues.

sélection de la carte

Lors de la première étape, YaST recherche les interfaces réseau disponibles sur votre système, puis les affiche sous forme de liste. Dans cette liste, sélectionnez l'interface que doit écouter le serveur DHCP, puis cliquez sur Ajouter. Ensuite, sélectionnez Ouvrir le pare-feu pour les interfaces sélectionnées pour ouvrir le pare-feu pour cette interface. Reportez-vous à la Figure 23.1, « Serveur DHCP : sélection de la carte ».

Figure 23.1. Serveur DHCP : sélection de la carte

Serveur DHCP : sélection de la carte
paramètres globaux

Dans les champs de saisie, indiquez les détails du réseau pour tous les clients que le serveur DHCP doit gérer. Ces informations sont le nom de domaine, l'adresse d'un serveur horaire, les adresses des serveurs de noms primaire et secondaire, les adresses d'un serveur d'impression et d'un serveur WINS (pour un réseau mixte avec des clients Windows et des clients Linux), l'adresse de la passerelle et la durée du bail. Reportez-vous à la Figure 23.2, « Serveur DHCP : paramètres globaux ».

Figure 23.2. Serveur DHCP : paramètres globaux

Serveur DHCP : paramètres globaux
DHCP dynamique

Lors de cette étape, vous déterminez comment les adresses IP dynamiques doivent être assignées aux clients. Pour ce faire, spécifiez une plage IP à partir de laquelle le serveur peut assigner des adresses aux clients DHCP. Toutes ces adresses doivent être couvertes par le même masque réseau. Indiquez également la durée du bail pendant laquelle un client peut conserver son adresse IP sans devoir demander un prolongement du bail. Si vous le souhaitez, vous pouvez indiquer la durée de bail maximale, soit la période pendant laquelle le serveur réserve une adresse IP à un client spécifique. Reportez-vous à la Figure 23.3, « Serveur DHCP : DHCP dynamique ».

Figure 23.3. Serveur DHCP : DHCP dynamique

Serveur DHCP : DHCP dynamique
Fin de la configuration et choix du mode de démarrage

Une fois la troisième étape de l'assistant de configuration terminée, une dernière boîte de dialogue vous invite à définir le mode de démarrage du serveur DHCP. Indiquez ici si vous souhaitez que le serveur DHCP démarre automatiquement lors du démarrage du système ou si vous souhaitez le lancer manuellement lorsque cela est nécessaire (pour le tester, par exemple). Cliquez sur Terminer pour achever la configuration du serveur. Reportez-vous à la Figure 23.4, « Serveur DHCP : démarrage ».

Figure 23.4. Serveur DHCP : démarrage

Serveur DHCP : démarrage